Le konjac est-il compatible avec l’allaitement ?

Oui, totalement. Le mode d’action du konjac est strictement intestinal. Il entre en bouche sous forme d’aliment et sort de l’organisme comme il y est entré : Sans, à aucun moment pénétrer dans le sang ni dans le lait maternel.
Il n’a donc aucun effet direct sur l’organisme, excepté : qu’il freine l’appétit et réduit naturellement la faim en remplissant. Son action d’occupation du tube digestif lui permet également de ralentir l’assimilation des sucres et des graisses. Il s’oppose ainsi au déséquilibre de l’alimentation du consommateur actuel. Ainsi, ni la femme allaitante ni son nouveau-né ne sont concernés par sa consommation.